Nov 302019
 

English

[French translation below]

NEMO-Online is delighted to propose Amine Beyhom’s sequel to the dossier “MAT for the VIAMAP” which was published by NEMO-Online in November 2018. The post includes four video analyses of maqām music. The first part of the dossier combines three previously published analyses which cover different aspects of maqām, and follow an order of growing complexity of the analysis which does not interfere with its performance. The first ever 3D video analysis (A Huseynî Taksim performed by Neyzen Tevfik) undertaken by the research center of the author is included.

While the analyses in Part I of the dossier reveal the skills of exceptional maqām  performers, Maḥmūd’s and a-sh-Shawwā’s performance investigated in Part II take us to heights of mastery and complexity rarely reached today, and gives a unique example of the Art of maqām as it came to be fully developed towards the beginning of the 20th century.

The first three video analyses tend to confirm that maqām and other forms of music can be better explained and analyzed by techniques extensively used in the 1950s and 1960s by eminent ethnomusicologists such as Charles Seeger. Compared with previous releases accompanying “MAT for the VIAMAP”, new, improved techniques are used in present analyses of these three performances in order to better understand the music, while the analysis of the qaṣīda Yā Nasīm a-ṣ-Ṣabā performed by ʿAlī Maḥmūd and violinist Sāmī a-sh-Shawwā uses even more refined techniques to remedy the problems that arise with historical recordings which are of the paramount importance for the understanding of the evolution of maqām music during the last century. A research on the lyrics of the qaṣīda (by Shaykh Maḥmūd a-sh-Shahhāl from Tripoli – Lebanon) is included at the beginning of Part II.

Amine Beyhom: The Lost Art of Maqām – With four video analyses of performances by Evelyne Daoud, Neyzen Tewfik, Hamdi Makhlouf, and by ʿAlī Maḥmūd and Sāmī a-sh-Shawwā,” Near-Eastern Musicology Online 5 8 |2019-11| p. 5–64.

 

Video analysis of/Video-analyse de Yā Nasīm a-ṣ-Ṣabā performed by/par ʿAlī Maḥmūd and/et Sāmī a-sh-Shawwā

 

Third-tempo version of the above video analysis / Version ralentie trois fois de la vidéo ci-dessus

Slide-projection based video explaining heterophony / Vidéo basée sur des diapositives expliquant l’hétérophonie

Français

Nous avons le plaisir à NEMO-Online de publier ce nouvel article (en anglais) par Amine Beyhom qui constitue une suite au dossier “MAT for the VIAMAP” publié dans NEMO-Online en Novembre 2018, avec quatre analyses vidéo de musique de maqām. La première partie du dossier réunit trois analyse publiées précédemment et qui couvrent différents aspects du maqām, suivant une complexité croissante de l’analyse (mais pas de la performance). La première vidéo analyse en 3D (d’un Taksim [en] Huseynî par Neyzen Tevfik) effectuée par le centre de recherche de l’auteur est incluse parmi ces trois.

Les trois analyses proposées en première partie de ce dossier expliquent divers aspects et compétences techniques ou artistiques de la chanteuse (Evelyne Daoud) et des deux musiciens (Neyzen Tevfik et Hamdi Makhlouf), tandis que la deuxième partie est consacrée à la qaṣīda Yā Nasīm a-ṣ-Ṣabā chantée par le cheikh ʿAlī Maḥmūd accompagné par le violoniste Sāmī a-sh-Shawwā, un exemple unique de l’Art du maqām au faîte de son développement au début du XXe siècle.

Si les trois premières analyses tendent à confirmer que la musique de maqām et d’autres peuvent mieux être expliquées et analysées avec les techniques déjà mises en œuvre par d’éminents ethnomusicologues – tel Charles Seeger – dans les années 1950 et 1960, et utilisent les techniques supplémentaires mises au point par l’auteur et son équipe, l’analyse de Yā Nasīm a-ṣ-Ṣabā a nécessité la mise au point de techniques encore plus raffinées pour remédier aux problèmes inhérents à de tels enregistrements historiques – ceci, d’autant plus que l’importance de ces enregistrements pour une meilleure compréhension de cette musique n’est plus à démontrer. Notons qu’une recherche sur les paroles de la qaṣīda (par le cheikh Maḥmūd a-sh-Shahhāl de Tripoli – Liban) est incluse au début de la deuxième partie.

Amine Beyhom: The Lost Art of Maqām – With four video analyses of performances by Evelyne Daoud, Neyzen Tewfik, Hamdi Makhlouf, and by ʿAlī Maḥmūd and Sāmī a-sh-Shawwā,” Near Eastern Musicology Online 5 8 |2019-11| p. 5–64.

Oct 252018
 

English

[French translation below]

NEMO-Online is delighted to propose this new article by Amine Beyhom on notational tools and graphical analyses of melody and rythm.

Musical notation has been reputed as disqualified for the analysis of “Foreign” musics since – at least – the experiments of Charles Seeger with the Melograph. It is nevertheless still used as the main analytic – and teaching – tool for these musics in most researches in musicology, and today in the teaching of these musics in autochthonous conservatories. Seeger’s experiments brought at his time cutting-edge solutions – and alternatives – to score notation but, surprisingly enough, these solutions seem to have not worked out very well in the long run.

Beyhom proposes a voluminous dossier including three parts and relying on the pioneering works of Seeger – and other ethnomusicologists – as well as on the improvements of his method that we have witnessed in the last decades. The first part expounds the past, and on-going debates about the (mis-) use of score notation as applied to “Foreign” musics, while the second part offers a retrospective of Maqām music notation. The third part of the dossier describes different tools of pitch and spectrum analysis which help understand – and listen better to the analyzed music while exposing, in fine, the author’s work and propositions for the implementation of video-animated analyses in the teaching of ethnomusicology as one major basis for this teaching. The dossier is accompanied by a short power point show (PPS) and 41 video-animated analyses (total time = 2 h 13 m).

Amine Beyhom: MAT for the VIAMAP – Maqām Analysis Tools for the Video-Animated Music Analysis Project,” Near Eastern Musicology Online 4 7 |2018-11| p. 145–256.

Français

Nous avons le plaisir à NEMO-Online de publier ce nouvel article par Amine Beyhom sur les outils de notation et d’analyse graphique de la mélodie et du rythme.

La notation musicale est réputée être disqualifiée pour les analyses de musiques “étrangères” et ce depuis, au moins, les expériences de Charles Seeger avec le mélographe. Il n’en reste pas moins que la notation classique reste l’outil principal d’analyse de ces musiques dans les recherches musicologiques, et de leur enseignement dans les conservatoires locaux. Les méthodes de Seeger étaient à l’avant-garde de la recherche pour une analyse –  et une notation – alternative des musiques traditionnelles mais, de manière assez surprenante, ne semblent pas avoir pris racine dans l’enseignement de l’ethnomusicologie.

Beyhom propose un dossier volumineux en trois parties, basé sur l’oeuvre pionnière de Seeger – et d’autres ethnomusicologues – ainsi que sur les améliorations de cette méthode apportées au fil des recherches par ses successeurs. La première partie retrace les débats soulevés par l’utilisation (ou non) de la notation musicale classique pour les musique non occidentales – notamment non semi-tonales – tandis que la deuxième partie est consacrée à une courte rétrospective historique de la notation de la musique du maqām. La troisième partie décrit divers outils d’analyse des hauteurs et du spectre d’une mélodie qui sont une aide à l’analyse – et à la compréhension, sinon à une meilleure écoute – de ces musiques. En conclusion l’auteur appelle à implémenter l’enseignement des analyses vidéo-animées de hauteurs dans l’enseignement courant de l’ethnomusicologie, comme outil principal d’analyse des musiques “autres”.

Le dossier est accompagné d’un fichier Power Point contenant quelques exemples d’analyse avec curseur se déplaçant horizontalement sur l’écran, et de 41 analyses vidéo dont le temps total s’élève à 2 heures et 13 minutes.

Amine Beyhom: MAT for the VIAMAP – Maqām Analysis Tools for the Video-Animated Music Analysis Project,” Near Eastern Musicology Online 4 7 |2018-11| p. 145–256.

Nov 242016
 

(click on the title of each article for the corresponding pdf version / cliquer sur les titres des articles pour télécharger les pdf).

NEMO-Online Vol. 3 : (all pdf articles in this volume are bookmarked for titles, subtitles and figures / tous les articles au format pdf de ce volume contiennent des marque-pages correspondant aux titres, sous-titres et figures)

Editor’s letter / Éditorial / كلمة الناشرين : Instrumental facture & Evolution of musicology and ethnomusicology / Facture instrumentale & Évolution de la musicologie et de l’ethnomusicologie صناعة الآلات وتطوّر علم الموسيقولوجيا والإتنوموسيقولوجيا

NEMO-Online No. 4 contents / contenu / ملخّص : Instrumental facture from its sources in the Ancient Near East to modern times / La facture instrumentale au Moyen-Orient, des origines à nos jours / صناعة الآلات الموسيقية في الشرق الأوسط، من البدايات وحتى يومنا هذا

 

NEMO-Online No. 5 contents / contenu / ملخّص : Musicology and Ethnomusicology: evolutions and problems / Musicologies et Ethnomusicologies : évolutions et problèmes / الموسيقولوجيا والإتنوموسيقولوجيا، التطوّر والمشاكل

Complete / Vol. 3 Nos. 4&5 / complet (pdf) (hard copy/imprimé).

Previous volumes / Volumes précédents / الأعداد السابقة /

Note: we use at NEMO-Online the CharisSIL font / nous utilisons à NEMO-Online la police CharisSIL http://www.fon.hum.uva.nl/praat/CharisSIL-4.110.zip, also available at / également téléchargeable à http://www.fon.hum.uva.nl/praat/download_win.html.

(Permalink: http://nemo-online.org/?p=1460)